Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Dieppe, le 13 juillet 2021–Égalité santé en français (Égalité Santé) a rencontré la ministre de la Santé, l’honorable Dorothy Shephard, le 7 juillet dernier. Égalité Santé avait demandé cette rencontre pour présenter à la ministre les objectifs de l’organisme, ses revendications et ses préoccupations par rapport à la situation actuelle en santé.

Égalité Santé a dénoncé le silence de la ministre de la Santé et du premier ministre durant la crise de la langue provoquée par les déclarations de l’employée de la ministre, la directrice générale du réseau Vitalité, Dre France DesRosiers.

Égalité Santé soutient qu’il revenait à la ministre de la Santé de réaffirmer le droit de toute personne d’être soignée dans la langue officielle de son choix, ce qu’elle n’a pas fait. Pour ce qui est du premier ministre, ses déclarations sur la fusion de services de santé laissent présager de mauvais jours pour le réseau de santé Vitalité, le réseau de la communauté francophone.

Au cours des prochaines semaines ou mois, la communauté francophone devra suivre de très près le projet de la ministre Shephard soit celui « a network of excellence ». Cette nouvelle structure qui serait tout au plus bilingue et dominée par les institutions du réseau anglophone puisque le réseau Vitalité a très peu de services de soins de santé secondaires et tertiaires, confirmerait le rôle de second plan du réseau francophone.

Pour Égalité Santé, ce projet de la ministre Shephard et du gouvernement actuel n’est ni plus ni moins qu’une fusion des services de soins de santé et le rejet des droits inscrits dans la Charte de l’égalité de nos deux communautés linguistiques et de leur droit à des institutions propres, distinctes et égales. D’ailleurs la ministre a refusé à plusieurs reprises de se prononcer sur le droit à l’égalité de soins de santé entre les deux régies de santé. « A network of excellence » est dans la ligne de pensée du premier ministre puisqu’il ne voit pas la nécessité de deux régies de santé.

Contrairement au gouvernement conservateur précédent qui avait, par le biais du ministre Flemming, mis en place un plan de rattrapage pour viser l’égalité entre les deux réseaux, le gouvernement conservateur actuel et la ministre Shephard n’ont qu’un seul objectif soit celui d’affaiblir le réseau Vitalité et le voir disparaître!

Infolettre

Inscrivez-vous

Égalité Santé en Français © 2021. Tous droits réservés.