Yes we can (Oui, nous le pouvons)

On n’a qu’à se rendre dans n’importe laquelle urgence d’hôpital pour ressentir le niveau d’angoisse et de souffrance qui suinte quasiment des murs.Tant d’appréhensions et d’espoirs. D’après les statistiques mondiales, près des deux tiers des consultations médicales sont rattachées au stress et aux émotions négatives. C’est dire l’importance du contexte et du lien de confiance avec le médecin.

 

Afficher le texte au complet