Des soins primaires difficiles à obtenir à Saint-Quentin

L’accès aux services de santé primaires continue d’être critiqué dans le Restigouche-Ouest. Une jeune mère de Saint-Quentin a dû se rendre à l’hôpital d’Edmundston avec son fils malade en plein milieu de la nuit pour prendre des prises de sang et passer des radiographies. Lire le texte au complet 2018 03 12 Des soins primaires […]

Quand chimiothérapie et politique se mélangent

Le gouvernement du Nouveau–Brunswick et le Réseau de santé Vitalité pensaient bien avoir mis le couvercle sur la marmite en concluant une entente qui permettra d’offrir des traitements d’oncologie aux hôpitaux de Saint-Quentin et de Grand-Sault. Voir l’article au complet