Vitalité “déçue” par la privatisation des services non médicaux sur son réseau

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé qu’il privatiserait la gestion des services alimentaires, d’entretien et de transports aux malades sur le Réseau de santé Vitalité. Le président-directeur général du réseau, Gilles Lanteigne, se dit très déçu par cette décision.

Afficher le reportage au complet