Une réforme alarmante

La nouvelle réforme de la santé annoncée récemment par le ministre Murphy m’inquiète énormément. Je pense que les services de santé pour la population francophone seront dangereusement compromis. M. Murphy semble s’obstiner à refuser de nommer dans son projet de loi la Régie A comme une régie francophone.
Ceci signifie que la langue de travail dans cette régie deviendra rapidement anglaise. Ce sera certainement une perte pour la communauté francophone et acadienne du Nouveau-Brunswick. De plus, la méthode cavalière du ministre Murphy afin de faire passer son projet de loi en première lecture est alarmante. Il s’agit d’une attaque farouche à la démocratie de la part du gouvernement Graham qui risque de créer un précédent. Quelle sera la prochaine étape? Nos commissions scolaires? Si j’osais, je qualifierais ceci de dictature…

Il faut se rappeler que nos ancêtres se sont battus corps et âme pour avoir non seulement des services en français, mais aussi d’être reconnus comme peuple francophone et acadien. Il ne faudrait pas leur faire honte et laisser cette réforme
passer sans dire un mot.

L’union fait la force et je pense que nous devrons être très forts afin de combattre ce fléau machiavélique. Tentons d’oublier les guerres de clocher et n’oublions pas le principe qu’il s’agit d’une attaque à la démocratie. La population générale doit réaliser que les institutions de santé lui appartiennent et qu’elle doit  retrousser ses manches pour combattre ceci. Unissons-nous donc tous ensemble pour sauver l’honneur et le respect de nos droits francophones et
acadiens!

Afficher le texte au complet