Une lettre pour répliquer aux opposants au bilinguisme

Des chefs de file de la communauté acadienne vont répondre par la bouche de leurs canons, mardi, aux critiques sur le bilinguisme au Nouveau-Brunswick. Le président d’Assomption-Vie, Denis Losier unit une centaine de signataires pour répliquer aux détracteurs du bilinguisme.

Afficher le reportage au complet