Un projet pilote offre des soins primaires à des patients à risque élevé de Saint John

23 janvier 2012

SAINT JOHN (CNB) – Les patients à risque élevé de la région de Saint John qui sont inscrits au registre de patients sans médecin de famille obtiendront provisoirement des soins primaires auprès des médecins locaux.

Le projet pilote de six mois, qui financé par le ministère de la Santé, permettra à trois médecins locaux d’offrir des soins aux patients les plus à risque au centre de soins d’urgence de l’hôpital St. Joseph. Les patients admissibles comprennent les personnes atteintes de plusieurs maladies chroniques; les personnes qui prennent des anticoagulants; et les femmes qui ont besoin de services de prévention en matière de santé tels que le test Pap.

« Je remercie les médecins de la région de Saint John et le personnel du Réseau de santé Horizon, qui ont collaboré à la réalisation de ce projet pilote qui viendra en aide aux patients vulnérables en attendant qu’ils aient accès à un fournisseur de soins de santé primaires », a déclaré la ministre de la Santé, Madeleine Dubé. « Le ministère de la Santé est heureux d’appuyer cette initiative visant à répondre provisoirement aux besoins de soins primaires les plus urgents dans la région de Saint John. »

Jusqu’à maintenant, 367 patients ont reçu des soins. On communiquera avec les personnes inscrites au registre dans l’ordre où leurs noms ont été inscrits sur la liste. Le dépistage initial se fera par téléphone. Si la personne est admissible, on fixera un rendez-vous pour consulter un médecin. Le service sera accessible sur rendez-vous seulement et sera offert de 13 h à 16 h, du lundi au vendredi, à l’hôpital St. Joseph. Les personnes qui prennent des anticoagulants seront dirigées vers les cliniques d’anticoagulation, et les femmes qui ont besoin de services de prévention en matière de santé seront dirigées vers les cliniques de mieux-être pour femmes situées dans d’autres établissements.

« Nous sommes heureux d’offrir ce service, qui aide à offrir aux patients à risque élevé la continuité de soins et de soins de prévention nécessaire pour réduire leurs risques de problèmes de santé plus graves et même d’hospitalisation », a affirmé le président-directeur général du Réseau de santé Horizon, Donald J. Peters. « Ce service permettra également aux patients d’être examinés dans un contexte plus approprié qu’un service d’urgence ou qu’une clinique ouverte après les heures normales. »

Le personnel du Réseau de santé Horizon a bon espoir que plusieurs nouveaux médecins de famille seront recrutés au cours de la prochaine année. Les nouvelles recrues prendront des patients inscrits au registre. À l’heure actuelle, le registre compte environ 7850 noms. Les personnes de la région de Saint John qui n’ont pas de médecin de famille peuvent ajouter leur nom au registre en composant le 506-648-6232.

Le gouvernement provincial a exprimé son engagement envers le changement dans le domaine des soins de santé primaires afin d’améliorer l’accès de la population à ceux-ci. Le Comité directeur des soins de santé primaires a organisé un sommet, l’automne dernier, qui a regroupé les responsables des politiques et les décideurs gouvernementaux, les fournisseurs de soins de santé primaires, les organismes de soins de santé, les universitaires et les leaders communautaires. Le Comité formulera des recommandations au gouvernement au début de 2012.

23-01-12