Société médicale du N.-B.: Le Dr Desjardins tire sa révérence

MONCTON – Après une année «difficile» à la tête de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, le Dr Robert Desjardins cède la place à une nouvelle présidente.

La Dre Lynn Hansen, une anesthésiste de Fredericton, prendra les rênes de la société pour un mandat d’un an, comme le veut la constitution de l’organisme.

Elle arrive à la présidence de société après une année tumultueuse au niveau des relations avec le gouvernement provincial.

«Je ne dirais pas que ç’a été une année difficile, mais plutôt mouvementée puisqu’on  a eu à négocier difficilement avec le gouvernement, non seulement au niveau salarial, mais aussi sur les conditions de travail. Il faut donc laisser de côté les émotions. J’avoue que ç’a été difficile avec le ministre de la Santé au cours de la dernière année parce qu’il a utilisé beaucoup les émotions du public», a reconnu le Dr Desjardins en entrevue avec l’Acadie Nouvelle.

On se souvient que plus tôt cette année le gouvernement provincial avait annoncé vouloir imposer un plafond sur les paiements d’assurance-maladie versés aux médecins du Nouveau-Brunswick. Puisque cette mesure affectait directement le salaire versé au corps médical de la province et que ce salaire fait l’objet d’un accord bipartite, la Société médicale a contesté devant les tribunaux cette mesure gouvernementale et a obtenu gain de cause.

D’un point de vue plus positif, le Dr Desjardins se souvient de son année à la tête de l’organisme qui représente les médecins de la province comme en étant une où les professionnels de la santé ont pris conscience de leur rôle dans la gestion économique du système de santé.

«Les médecins sont de plus en plus motivés à essayer de rendre le système plus viable. Si on m’avait posé la question il y a 20 ans, tout ce qui importait aux médecins, c’était la santé et les conditions de vie. La viabilité, c’était l’affaire du gouvernement, mais ils réalisent que c’est de plus en plus important de parler de viabilité du système», a précisé le Dr Desjardins.

La Dre Hensen arrive aussi à la présidence de l’organisme au moment où la Société médicale lance une grande campagne de promotion du plan intitulé La Santé en premier dévoilé la semaine dernière. Ce plan met l’accent sur les bonnes habitudes de vie pour prévenir les problèmes médicaux. La Dre Hensen concentrera ses efforts à la communication de ce plan lors de son mandat.

Elle partagera également sa vision d’un système de santé plus efficient et qui place le patient à l’avant-plan.

«Un bon système de santé doit être efficient, centré sur les patients, comme tout le monde le veut. Cependant, nous devons améliorer nos processus pour que l’expérience soit meilleure. C’est pourquoi l’efficience est si importante, non seulement pour les médecins, mais pour les patients également», a avancé Dre Hensen.

Diplômée de l’École de médecine de l’Université Dalhousie, la Dre Hansen a réalisé sa résidence en anesthésiologie à l’Université Memorial de Terre-Neuve. Depuis, elle travaille au Service d’anesthésie de l’Hôpital Dr Everett Chalmers de Fredericton. Elle est aussi professeure adjointe en anesthésie pour la faculté de médecine de l’Université Dalhousie et celle de l’Université Memorial.

Afficher l’article au complet