Shediac: une église transformée en clinique dentaire

SHEDIAC – Une église de Shediac qui risquait d’être démolie reçoit un deuxième souffle grâce à trois dentistes de Dieppe. 

Il y a un an, le dentiste Jeoff LeBlanc et ses partenaires, Kevin LeBlanc et Joseph Savoie, étaient à la recherche d’un endroit pour prendre de l’expansion et ouvrir une nouvelle clinique. Un jour, en conduisant devant l’ancienne église baptiste à Shediac, Jeoff LeBlanc s’est demandé: «pourquoi pas là?»

Après une visite de l’édifice, qui a été déclaré lieu historique local en 2005, les trois hommes ont constaté qu’il avait beaucoup de potentiel pour devenir un bureau.

«Ce n’était qu’une coquille vide, on pouvait mettre les divisions qu’on voulait, explique Jeoff LeBlanc. De plus, c’était plus facile à cause de la plomberie. Il nous fallait un sous-sol pour pouvoir le faire vers le bas, sinon ça aurait été très compliqué.»

Au cours des mois suivants, les trois dentistes ont transformé l’édifice construit en 1909. Jeoff LeBlanc admet que le projet leur a réservé plusieurs surprises.

«Au début, on ne pensait pas que ça allait être compliqué, a-t-il affirmé. Mais là, tu commences à ouvrir des murs et tu découvres que c’est pourri, puis le plancher est tout croche et il faut l’aplanir. De plus, la toiture était complètement renfoncée d’un bout où il fallait la refaire. On a fini par tout refaire, de A à Z.»

La clinique ouverte depuis juin, les dentistes ont reçu des réactions positives du public face à leur projet. Les gens sont heureux que le bâtiment historique ait été conservé.

«On a donné une renaissance à un immeuble historique de Shediac. Avec les plafonds cathédrales, c’est fantastique. C’est rare que tu puisses trouver quelque chose avec tant de charme. J’encouragerais absolument les autres à le faire (rénover une église).»

En 2005, le site a été désigné comme lieu historique local par la Ville de Shediac et le gouvernement. En 2010, la communauté baptiste de Shediac a ouvert une nouvelle église, au 28 promenade Roy Mollins.

Sur le site Internet du ministère du Mieux-être, de la Culture et du Sport du Nouveau-Brunswick, on peut lire à propos du bâtiment historique que «malgré la simplicité et l’austérité de sa forme, cette église se veut une élégante inspiration du gothique charpentier avec sa construction de bois, son clocher pyramidal, ses fenêtres à arcs en ogive et son toit à pente accentuée».

L’idée de donner de nouvelles fonctions à d’anciennes églises a déjà été réalisé au Nouveau-Brunswick. Deux autres exemples dans le Sud-Est sont l’Église historique de Grand-Barachois et la Moncton High School.

D’autres édifices religieux de la région, comme la cathédrale de Moncton et l’église de Rexton, nécessitent des projets de rénovations majeures. – JMD

Afficher le reportage au complet