Réunion publique du Conseil d’administration – faits saillants

Campbellton, le 29 avril 2014 – Le Conseil d’administration du Réseau de santé Vitalité a tenu sa réunion publique ordinaire le mardi 29 avril 2014, à Campbellton.

Afficher le texte au complet

Plan régional de santé et d’affaires 2014-2017

Dans le cadre de son processus annuel de planification, le Réseau à mis à jour son Plan régional de santé et d’affaires (PRSA) pour les années 2014-2017. Celui-ci a été entériné par le Conseil d’administration lors de sa séance à huis clos et sera acheminé au ministère de la Santé pour approbation par le ministre.  Ce plan triennal, exigé en vertu de la Loi sur les régies régionales de la santé, comprend notamment les priorités, les objectifs stratégiques et opérationnels, une liste d’initiatives et un plan financier détaillé.

Le PRSA 2014-2017 du Réseau tient compte de sa responsabilité première qui consiste à offrir et à livrer des soins et des services de qualité et sécuritaires. A cet effet, nous retrouvons une orientation stratégique spécifique sur le sujet. Le Réseau a déjà entamé le travail visant à mieux identifier et rencontrer les besoins de la population.  Il s’est aussi doté d’un cadre d’imputabilité et d’un plan qualité.  Des équipes de travail sont déjà en place et continueront de mettre en œuvre plusieurs des initiatives du PRSA.   Ces initiatives serviront de catalyseur au Réseau dans ses efforts continus visant à améliorer la qualité des soins et des services de santé.

Nouveautés dans les services et projets majeurs en cours

Le président-directeur général a dressé la liste des plus récentes initiatives en matière de nouveaux services et des projets majeurs en cours.  Ont été mentionnés :

  • Équipe d’intervention précoce en cas de psychose en place depuis le 1er avril 2014 dans la région du Restigouche;
  • Service de télésanté à domicile offert par le Programme extra-mural dans la région du Restigouche, mise en œuvre s’échelonnera jusqu’en août 2014;
  • Premier patient à recevoir la dialyse à domicile à Bathurst;
  • Terrasse-thérapeutique à l’Hôpital Régional de Campbellton, construction débutera dans les prochains mois;
  • Nouvel emplacement pour le Centre de santé Chaleur à Pointe-Verte qui sera déménagé dans les anciens locaux de la Caisse populaire;
  • Entente de partenariat avec les Caisses populaires acadiennes pour l’octroi de l’administration du compte d’affaires du Réseau;
  • Nouveau bloc opératoire et Centre intégré de santé du sein au CHU Dr-Georges-L.-Dumont;
  • Projet de rénovation majeur à l’Hôpital régional Chaleur;
  • Construction du nouveau centre de traitement des dépendances à Edmundston;
  • Renouvellement du site Web du Réseau.

Sondages sur l’expérience des patients hospitalisés

Le président-directeur général a présenté les principaux résultats du plus récent sondage mensuel de satisfaction des patients hospitalisés.

Les résultats démontrent que le Réseau obtient des taux de satisfaction très élevés (90 % et plus) pour 18 des 20 indicateurs, notamment en matière de soulagement des douleurs et des malaises (98 %) et du respect de l’intimité par le personnel (98 %). Le taux de satisfaction global est plus bas pour certains indicateurs, dont la propreté des locaux (91 %), les repas (77 %) et le calme et la tranquillité (91 %).   Le Réseau compte embaucher des étudiants cet été pour augmenter le taux de participation et effectuer des sondages ponctuels ciblés sur des enjeux problématiques, tels que le niveau de bruit et la qualité des repas.

Excellente performance financière et opérationnelle – diminution des dépenses d’exploitation de 6,1 %

La mise en œuvre du plan du Réseau visant à améliorer la performance et la productivité de 2% par année se poursuit. En date du 28 février, le Réseau a enregistré un excédent d’exploitation de 10,2  millions de dollars.   Cet excédent est surtout dû à la diminution des dépenses d’exploitation du Réseau (avant les salaires et les avantages sociaux) qui ont diminué de 6,1 % comparativement à la même période l’année dernière, pour les onze premiers mois de l’année financière courante, soit d’avril 2013 à février 2014.  Ceci représente une épargne de 8,7 millions de dollars. On note également une diminution du nombre d’équivalents à temps plein (ETP) de 283, des heures supplémentaires de 19 % et des heures de maladie de 5,1 % comparativement à la même période l’année dernière.

Le Réseau a atteint ses objectifs établis au début de l’année, tant au niveau financier et opérationnel qu’au niveau de la qualité des soins. D’ailleurs, sur 33 indicateurs suivis dans le tableau de bord du Réseau, 21 atteignent la cible ou la dépassent. Au niveau des indicateurs de qualité, 11 indicateurs ont obtenu un meilleur résultat que l’année précédente. Au  niveau financier, toutes les cibles ont été atteintes ou la dépassent.

« Le ministère de la Santé a accepté que le surplus réalisé durant l’année en cours demeure à la disposition du Réseau et que cette somme puisse être réinvestie dans les soins et services que nous voulons livrer à nos citoyens durant l’année 2014-2015 » a déclaré le président-directeur général.  « Ces résultats positifs démontrent que nous sommes sur la bonne voie et je tiens à remercier sincèrement tous les employés du Réseau pour leur engagement et leur contribution dans l’atteinte de nos objectifs » a conclu M. Volpé.