Réunion publique du Conseil d’administration du réseau Vitalité – faits saillants

Edmundston, le 5 décembre 2013 – Le Conseil d’administration du Réseau de santé Vitalité a tenu sa réunion publique ordinaire le jeudi 5 décembre 2013, à Edmundston.

 

Priorité accordée à la qualité des soins et services

Sondages sur l’expérience des patients hospitalisés
Le président-directeur général, M. Rino Volpé, a présenté les principaux résultats du plus récent sondage mensuel de satisfaction des patients hospitalisés. « Il est de la première importance pour nous de mesurer la satisfaction de nos patients sur une base continue afin de nous donner l’information nécessaire pour mettre en œuvre les initiatives qui nous permettent de constamment améliorer la qualité de nos services », a affirmé M. Volpé.

Les résultats démontrent que le Réseau obtient des taux de satisfaction très élevés (90 % et plus) pour 17 des 20 indicateurs, notamment en matière de politesse et courtoisie du personnel (99 %), de respect de l’intimité (98 %) et de propreté des locaux (94 %). Le taux de satisfaction global est plus bas pour certains indicateurs, dont les repas (72 %) et le calme et la tranquillité (85 %). Le président-directeur général a également noté que quelques commentaires négatifs ont été formulés en lien avec les repas, le bruit à l’unité, la propreté de la literie et des chambres et les délais pour obtenir de l’aide des professionnels. « Nous allons prochainement commencer à mesurer la satisfaction des patients dans d’autres secteurs, dont les soins ambulatoires, les services d’urgence et les services thérapeutiques », a déclaré M. Volpé.

Comité consultatif sur les soins cliniques
Par ailleurs, M. Volpé a informé le Conseil d’administration que le Comité consultatif des soins cliniques a terminé sa liste de priorité des nouveaux postes de médecin pour 2014-2015.

Meilleure compréhension des besoins de la population
Toujours dans l’optique d’offrir des services de qualité, le président-directeur général a souligné que quatre évaluation des besoins en matière de soins et services de santé ont été annoncées en novembre, soit pour les régions de Moncton, Bathurst, Campbellton et Edmundston. Ces évaluations se font notamment par le biais de comités consultatifs communautaires qui sont établis dans chacune des régions. Les rapports aux collectivités seront présentés au printemps 2014.

Vers une organisation plus performante

Performance financière et opérationnelle – diminution des dépenses d’exploitation de 6,2 %
Les dépenses d’exploitation du Réseau (avant les salaires et les avantages sociaux) ont diminué de 6,2 % comparativement à la même période l’année dernière, pour les sept premiers mois de l’année financière courante, soit d’avril à octobre 2013. En date du 31 octobre, le Réseau enregistre un excédent d’exploitation de 9,8 millions de dollars (avant les salaires des médecins). Cet excédent est surtout dû à la diminution du nombre d’équivalents temps plein (ETP) de 3,4 %, des heures supplémentaires de 15,2 %, des heures de maladie de 2,2 % et des dépenses d’exploitation, comparativement à la même période l’année dernière.

En considérant les projections pour les prochains mois, surtout au chapitre des volumes d’activité, et le niveau de financement accordé, le Réseau prévoit terminer l’année financière 2013-2014 avec un excédent de l’ordre de 2,3 millions de dollars.

Amélioration continue de la performance
Selon le président-directeur général, la mise en œuvre du plan triennal du Réseau visant à améliorer la performance et la productivité de 2 pour cent par année se poursuit comme prévu. « Nous avons formé 36 équipes de travail composées de professionnels de la santé qui ont identifié des opportunités d’amélioration dans tout le Réseau. La mise en œuvre de certaines initiatives a déjà commencé et d’autres sont à venir », a-t-il déclaré. Pour l’année financière 2013-2014, les améliorations de la performance permettront des économies de près de 20 millions de dollars, dont 8,1 millions de dollars dans les secteurs administratifs et de soutien seulement.

Sondage 2013 sur l’expérience patient du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick

La réunion publique a été l’occasion pour le président-directeur général de souligner les faits saillants du deuxième sondage sur l’expérience patient du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick. Parmi ses principaux constats, il a souligné que les résultats du Réseau sont plus élevés que la moyenne provinciale pour 12 des 15 indicateurs du sondage. « De manière générale, nos résultats au sondage de 2013 sont plus élevés que ceux de 2010 pour 13 des 15 indicateurs comparables.»

Les principales améliorations sont au chapitre de la communication avec le personnel infirmier (74,6 %), une amélioration de 4,1 pour cent comparativement au dernier sondage, et de la communication sur les médicaments (56,0 %), une amélioration de 4,6 pour cent. Pour les secteurs ayant le plus grand potentiel d’amélioration, on retrouve la transition des soins après la sortie de l’hôpital (44,4 %), la tranquillité pendant la nuit (48,3 %) et la propreté (56,4 %). Par ailleurs, même dans certains des secteurs où le Réseau s’est amélioré, les résultats obtenus sont encore trop bas. La situation est d’autant plus vraie pour les secteurs où le Réseau obtient des résultats moins positifs. « Nous réalisons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire afin d’améliorer la qualité de nos soins et services », a affirmé M. Volpé. Le Réseau compte identifier les mesures nécessaires et mettre des plans d’action en œuvre afin d’améliorer ses résultats dans les secteurs ciblés.

Annonces et projets majeurs d’infrastructure

Le président-directeur général a fait un survol des plus récentes annonces en matière de projets d’infrastructure et d’équipement majeurs du Réseau. Il a souligné le fait que ces projets sont réalisés dans le cadre du budget approuvé. « Les projets majeurs d’infrastructure en voie de réalisation totalisent plus de 500 millions de dollars et les investissements se poursuivent afin d’entretenir nos établissements et de maintenir à jour nos équipements », a-t-il déclaré.

Le Réseau compte trois projets majeurs d’infrastructure, soit l’agrandissement du bloc opératoire du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, l’agrandissement de l’Hôpital régional Chaleur (unités de soins et cliniques ambulatoires) ainsi que la construction d’un nouvel établissement pour le Centre hospitalier Restigouche.

Hommage et reconnaissance

Le président du Conseil d’administration, M. Paul Couturier, a rendu hommage à sœur Gaëtane Soucy, ancienne membre du Conseil d’administration, qui est décédée récemment. Il a souligné ses qualités ainsi que son implication de longue date dans les soins de santé, notamment en matière de soins spirituels et religieux. « Au nom du Conseil d’administration et de la direction du Réseau de santé Vitalité, j’offre aux membres de la famille de sœur Soucy, à ses proches, ainsi qu’aux religieuses de sa congrégation, nos plus sincères condoléances », a-t-il déclaré.

Dans un autre ordre d’idée, le président a félicité M. Pierre Verret, chef des opérations de la zone Nord-Ouest, qui a récemment reçu le titre de « Fellow » de la Société des comptables en management du Canada. Ce titre est une distinction nationale prestigieuse et honorifique décernée à des comptables en management qui, grâce au travail remarquable qu’ils accomplissent, contribuent au rayonnement de la profession de comptable en management et servent de modèles aux autres. « Ce titre témoigne de l’excellence en comptabilité de management ainsi que d’un engagement à l’égard de la Société des comptables en management du Canada et de la collectivité. Au nom du Conseil d’administration, je félicite M. Pierre Verret pour cette distinction», a conclu M. Paul Couturier.