1    Vous engagez-vous à assurer l’égalité réelle en santé entre les communautés linguistiques au Nouveau-Brunswick? Comment? Quels moyens prendrez-vous pour assurer la mise en œuvre des prochaines étapes du plan de rattrapage en santé annoncé en novembre 2012 par le gouvernement provincial?

Tous les Néo-Brunswickois ont le droit d’obtenir des services de santé dans la langue de leur choix. Le Gouvernement s’est engagé à une répartition des services de santé.

Le Plan de rattrapage permet d’améliorer l’accessibilité et la répartition des services pour la population francophone du Nouveau-Brunswick. Toutes les mesures du plan seront mises en place à l’intérieur du mandat (du plan) alors que nous continuerons à travailler étroitement avec les régies de santé et à respecter le processus budgétaire annuel.

2    Considérez-vous que la communauté a la pleine gestion de ses institutions de santé? Que ferez-vous pour que la communauté francophone et acadienne ait la pleine gestion de ses institutions/établissements/centre de santé de santé?

Nous continuerons à travailler en collaboration avec les organismes communautaires – SANB; Société de la santé et mieux-être du NB; le Mouvement Acadien des Communautés en Santé du NB et le DG des centre communautaires (Fredericton; Miramichi et Saint-Jean) en même temps, nous nous engageons à faire des consultations nécessaires avec les intervenants du domaine.

Les deux engagements les plus importants sont la modification de la Loi sur les régies régionales de la santé afin de reconnaitre que le réseau Vitalité fonctionne en français. Par ailleurs, il est aussi reconnu que les deux régies régionales de la santé sont tenues d’améliorer la prestation de soins de santé en français et elles doivent continuer de garantir que les services de santé sont fournis aux résidents dans la langue de leur choix soit le français et l’anglais.

3    Vous vous engagez-vous à redonner à la Régie Vitalité les services qui ont été transférés à FacilicorpNB?

Notre gouvernement a été et continuera de consulter de façon constante avec la Régie Vitalité – son équipe de gestion; le Conseil d’administration et le comité médical aviseur, en ce qui concerne l’adoption des services. Notre gouvernement croit que les décisions en santé doivent se faire en partenariat avec tous les représentants du système de santé.

4    Allez-vous développer des nouveaux services de soins de santé dans les institutions de santé de la régie Vitalité? Lesquels?

Si un nouveau service est ajouté ou étendu, il sera offert, lorsque possible, dans la régie de la santé qui ne l’offre pas à l’heure actuelle. Bien sur, de nouveaux services seront seulement ajoutés au système des soins de la santé du Nouveau Brunswick s’ils sont conformes aux principes de la viabilité financière et clinique, de sécurité, de qualité et d’un nombre suffisant de patients.

Réponses aux questions d’Égalité santé par le PCNB 2014 09 01