Réduire le risque de trouble mental chez les ados

Une chercheuse de l’hôpital Sainte-Justine a découvert qu’avec seulement deux sessions de 90 minutes de thérapie de groupe, il est possible de réduire de façon très importante le risque de développement d’un trouble de santé mentale chez les adolescents à risque, qu’il s’agisse de toxicomanie, de consommation d’alcool, de dépression ou d’anxiété.

Afficher le reportage au complet