Recherche de participants au N.-B. pour la plus grande étude sur le cancer jamais réalisée au Canada atlantique

6 juillet 2011

FREDERICTON (CNB) – Les Néo-Brunswickois sont invités à participer à la plus grande étude sur le cancer jamais réalisée au Canada atlantique.

« Cette étude est particulièrement intéressante pour le Nouveau-Brunswick », a déclaré la ministre de la Santé, Madeleine Dubé. « Elle permettra de mieux comprendre les facteurs qui contribuent au cancer et d’établir des stratégies pour réduire le poids de cette maladie dans la province. J’encourage les résidents du Nouveau-Brunswick à y participer. »

Le Partenariat de l’Atlantique pour la santé de demain (La Voie atlantique) examine comment la génétique, l’environnement, le mode de vie et le comportement contribuent au développement du cancer.

Les Néo-Brunswickois peuvent participer à l’étude La Voie atlantique en ligne, ou en devenant champions communautaires ou champions dans leur lieu de travail. À titre individuel, ils peuvent devenir champions communautaires. Les employés peuvent quant à eux devenir champions dans leur lieu de travail. Les champions distribuent des trousses d’information La Voie à leurs amis, aux membres de leurs familles et à des collègues âgés de 35 à 69 ans, puis se chargent de les récupérer. Ces trousses contiennent un formulaire de consentement, un questionnaire, un coupe-ongles, un ruban à mesurer et un échantillonneur de taches de sang. Le questionnaire principal peut également être rempli en ligne.

De plus amples renseignements sur les modes de participation sont disponibles en ligne ou en composant le numéro sans frais 1-877-285-7284.

« Nous souhaitons recruter 10 000 participants au Nouveau-Brunswick », a affirmé la Dre Louise Parker, chercheuse principale de La Voie atlantique. « Les renseignements et les échantillons fournis par les Néo-Brunswickois nous aiderons à trouver des réponses aux questions portant sur les causes du cancer et d’autres maladies. Ils aideront les chercheurs à prévenir, traiter et guérir les cancers et d’autres maladies. »

On estime qu’en 2011, 1990 personnes mourront d’un cancer au Nouveau-Brunswick et que cette maladie sera diagnostiquée chez 4800 autres personnes. Les quatre cancers les plus courants dans la province sont le cancer du poumon, le cancer colorectal, le cancer du sein et le cancer de la prostate. Ce sont également les cancers pour lesquels les taux de mortalité sont les plus élevés.

La Voie atlantique fait partie du Projet de partenariat canadien Espoir pour demain, une étude nationale financée par le Projet de partenariat canadien pour demain. Trente mille participants seront recrutés au Canada atlantique. À l’échelle du pays, l’étude portera sur près de 300 000 Canadiens.

LIEN :

●    La Voie atlantique : www.lavoieatlantique.ca

06-07-11