Questionnaire sur les facteurs de risque du diabète disponible en ligne

11 mars 2013

FREDERICTON (GNB) – Les Néo-Brunswickois ont maintenant accès à un questionnaire en ligne pour les aider à déterminer s’ils sont à risque de développer le prédiabète ou le diabète de type 2.

« Le questionnaire sur le diabète CANRISK aidera les Néo-Brunswickois à déterminer s’ils doivent modifier leurs habitudes en matière de santé », a déclaré le ministre de la Santé, Hugh Flemming. « Cet outil fait partie intégrante de la stratégie du gouvernement provincial axée sur la prévention de cette maladie. »

L’Agence de la santé publique du Canada a conçu le questionnaire CANRISK. Le ministère de la Santé a travaillé avec l’agence pour afficher le questionnaire sur le site Web du ministère.

Le questionnaire cible surtout les adultes de 45 à 74 ans, mais les groupes plus jeunes et les segments de population à risque peuvent également l’utiliser.

« Plusieurs d’entre nous ne savent pas jusqu’à quel point le poids, l’âge, l’origine ethnique et les niveaux d’activité physique influent sur le risque de développer le diabète de type 2 », a affirmé la ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq. « En soutenant et en encourageant la discussion sur les facteurs de risque du diabète de type 2, nous pourrons encourager les gens à réfléchir sur les modes de vie sains et, en fin de compte, à les inciter à faire des choix plus sains. CANRISK offre un moyen rapide et facile d’évaluer les risques et d’en discuter avec les fournisseurs de soins de santé. »

Les utilisateurs de CANRISK devront répondre à une série de questions sur les principaux facteurs de risque de développer le diabète. Les réponses sont confidentielles et ont pour but d’aider les personnes à mieux comprendre leur risque de développer le diabète de type 2. L’outil en ligne offre également de l’information au sujet de la maladie ainsi que des conseils pratiques.

« Le diabète a de graves répercussions sur la qualité de vie ainsi que sur les coûts engendrés pour le système de soins de santé, a dit M. Flemming. Nous devons fournir aux Néo-Brunswickois les renseignements et les outils en vue de les aider à adopter des modes de vie plus sains afin de prévenir le diabète de type 2. »

En 2011, le gouvernement provincial a rendu public une stratégie globale sur le diabète, qui est axée sur la prévention, le dépistage et la gestion de la maladie.

LIEN :

●    Questionnaire sur le diabète CANRISK

 

11-03-13