Publication du rapport sur la gouvernance des régies de la santé

21 novembre 2011

FREDERICTON (CNB) – Le Comité permanent des soins de santé de l’Assemblée législative a rendu publiques ses recommandations sur la gouvernance des régies de la santé, aujourd’hui, à Fredericton.

En juin 2011, l’Assemblée législative a adopté la motion 93, qui donnait au comité le mandat de formuler des recommandations en vue de l’élection de nouveaux membres aux conseils des régies régionales de la santé à compter des élections municipales de mai 2012.

Des audiences publiques ont été organisées dans sept grands centres de l’ensemble de la province. Au cours des consultations publiques, le comité a reçu 33 mémoires et exposés.

« Les gens du Nouveau-Brunswick ont montré beaucoup d’intérêt et d’engagement à l’égard de soins de santé de qualité, ils ont participé activement et leur apport aux travaux du comité a été précieux », a déclaré la ministre de la Santé Madeleine Dubé, présidente du comité. « L’élection de membres au conseil renforcera la représentation régionale et améliorera davantage notre système de soins de santé pour qu’il soit intégré et efficace et qu’il fonctionne dans l’intérêt de tous les gens du Nouveau-Brunswick. »

Le comité a été chargé de demander à la population une orientation précise sur trois questions : la délimitation des régies régionales de la santé, le découpage électoral des régions et les règles électorales applicables.

Le dialogue avec les gens du Nouveau-Brunswick a exploré trois questions clés qui ont mené aux recommandations du comité :

●    Le cas échéant, comment les limites des régies régionales de la santé A et B devraient-elles être modifiées?
●    Étant donné que huit membres du conseil seront élus pour chaque régie régionale de la santé, comment les nouvelles circonscriptions (les sous-régions) devraient-elles être organisées?
●    Quelles règles devraient régir l’éligibilité aux postes en question, et comment les vacances de poste devaient-elles être pourvues?

Le rapport comprend sept recommandations. Ces dernières mettent l’accent sur le maintien des délimitations actuelles des deux régies régionales de la santé; sur la division de chaque régie en huit sous-régions aux fins de l’élection des membres au conseil; sur l’assurance que les candidats représentent bien leur région et ce, sans conflits d’intérêts; et sur l’élaboration de règles pour régir la nomination d’un représentant afin de pourvoir un poste vacant.

« Notre population est dynamique, interdépendante et mobile, a affirmé Mme Dubé. Au cours des consultations, il est devenu très évident que les gens du Nouveau-Brunswick ont très à coeur de travailler de concert avec le gouvernement pour mettre au point une gouvernance des régies régionales de la santé qui comprend et appuie le fait que la prestation des soins de santé doit mettre fortement l’accent sur l’aspect régional. »

Le rapport est accessible en ligne.

LIEN :

●    Rapport du Comité permanent des soins de santé : www.gnb.ca/legis