PAS FORCÉMENT PLUS MALADES

Afficher le reportage au complet de CapAcadie. com

Texte de l’Acadie Nouvelle

CARAQUET – L’étude de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) établit que le total des dépenses en médicaments par habitant s’élève au N.-B. à 1110 $, soit juste derrière la Nouvelle-Écosse qui détient le record des provinces canadiennes avec 1160 $.

Si les dépenses en médicaments occupent une telle place dans la province, ce n’est pas forcément que les Néo-Brunswickois sont plus malades que les autres Canadiens. Les explications peuvent être multiples. «Cela ne veut pas dire qu’on consomme plus de médicaments au Nouveau-Brunswick, cela peut être aussi en raison du prix des médicaments», avance comme explication Yvon Lemay, le porte-parole de l’ICIS.

Un autre élément à prendre en compte c’est la structure des âges de la population du Nouveau-Brunswick. On y compte de plus en plus de personnes âgées. «La consommation des médicaments est associée avec l’âge. Cela ne me surprend pas qu’on ait ce résultat-là», explique Paul Blanchard, le directeur général de l’Association des pharmaciens du Nouveau-Brunswick. Il n’était pas en mesure jeudi de commenter plus en détail le rapport de l’ICIS, ne l’ayant pas eu encore entre les mains. – PiL