Nouveaux postes en médecine familiale au Nouveau-Brunswick

24 février 2011

SAINT JOHN (CNB) – Jusqu’à six nouveaux postes de résidence en médecine familiale qui seront axés sur l’exercice en milieu rural et en médecine d’urgence seront créés et financés au Nouveau-Brunswick. Les gouvernements fédéral et provincial en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le gouvernement provincial et la Faculté de médecine de la Dalhousie University procèdent à la création d’un programme intégré de résidence en médecine familiale et en médecine d’urgence de trois ans conçu expressément pour les médecins de famille travaillant dans les régions rurales. Le gouvernement fédéral fournira le financement en vue de soutenir jusqu’à six nouveaux résidents en médecine familiale qui pourront recevoir une formation et offrir des services médicaux.

« Les heures supplémentaires que les résidents passeront en milieu rural leur permettront de parfaire leurs compétences et les exposeront aux défis et aux récompenses associés à l’exercice de la médecine dans une petite collectivité », a déclaré la ministre de l’Environnement, Margaret-Ann Blaney. « Je tiens à remercier le gouvernement fédéral pour son empressement à financer ces nouveaux postes de résidence. »

Mme Blaney parlait au nom de la ministre de la Santé, Madeleine Dubé.

Les résidents obtiendront une formation poussée en soins d’urgence et en soins actifs. Ils suivront une formation de huit à 16 semaines dans une région rurale, ce qui les exposera à l’exercice de la médecine en milieu rural, leur permettra d’acquérir les compétences requises et les incitera à exercer leur profession dans des petites collectivités. Ces fonds serviront à fournir à ces médecins le soutien technique et les outils dont ils ont besoin pour réussir.

« Ce partenariat contribuera à attirer plus de médecins au Nouveau-Brunswick », a affirmé le député fédéral de Saint John, Rodney Weston. « Ce projet permettra aux nouveaux résidents en médecine familiale d’acquérir la formation médicale et les compétences nécessaires pour exercer dans toutes les régions de la province. »

M. Weston parlait au nom de la ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq.

Le financement annoncé aujourd’hui aidera à garantir l’offre et la répartition adéquate d’un nombre suffisant de professionnels de la santé pour les gens du Nouveau-Brunswick. Il appuiera aussi les efforts déployés par le gouvernement provincial dans la planification des ressources humaines en santé pour créer et maintenir un effectif stable et adéquat dans les collectivités choisies.

Santé Canada injectera près de 2,8 millions de dollars sur quatre ans dans le cadre de la Stratégie pancanadienne relative aux ressources humaines en santé, qui appuie et favorise l’innovation des ressources humaines en santé pour attirer un nombre adéquat de professionnels de la santé tout en favorisant des conditions de travail optimales pour les travailleurs de la santé du Canada.

 

23-02-11