Nomination du directeur général du réseau Vitalité

Dieppe, le 21 mai 2020—Égalité santé en français (Égalité Santé) demande au ministre de la Santé, Hugh Flemming, d’établir un processus ouvert et démocratique pour trouver le remplacement du directeur général du réseau Vitalité.

Égalité Santé craint que le gouvernement provincial profite de la pandémie pour nommer une personne de son choix sans avoir pris le temps de rechercher le ou la meilleur(e) candidat ou candidate et surtout sans consulter la communauté linguistique francophone.

Il faut se souvenir qu’Égalité Santé a entamé une poursuite juridique pour faire reconnaître le droit de la communauté linguistique francophone de gouverner et de gérer son propre réseau de santé. De plus, Égalité Santé soutient que le directeur général du réseau Vitalité doit être un employé du réseau et qu’il doit être nommé par le Conseil d’administration et redevable à celui-ci.

Puisque la cause se retrouvera devant les tribunaux dès que la situation actuelle reviendra à la normale, Égalité Santé demande que la personne qui sera nommée par le ministre en vertu de la Loi actuelle, le soit pour un intérim de deux (2) ans et que des membres élus du Conseil d’administration actuel fassent partie du Comité de sélection du ministère.