Mise en place d’un régime d’assurance médicaments pour les maladies rares

FREDERICTON (GNB) – La province a établi un régime d’assurance médicaments pour les maladies rares qui fournira une aide aux personnes qui sont atteintes de certaines affections rares et qui doivent débourser des coûts très élevés pour des médicaments.

« Le coût des médicaments pour traiter des maladies rares peut être très élevé, atteignant parfois un million de dollars par année, par patient », a expliqué le ministre de la Santé, Hugh Flemming. « Souvent, à cause de la rareté de la maladie, prouver l’efficacité d’un médicament au moyen d’essais cliniques s’avère difficile. Ces éléments font en sorte qu’il soit peu probable que ces médicaments soient compris dans la majorité des régimes d’assurance médicaments. Je suis heureux que notre gouvernement soit en mesure de mettre en œuvre ce régime pour aider à alléger le fardeau financier entraîné par ces maladies rares. »

Le Nouveau-Brunswick s’associera avec l’Ontario pour offrir ce régime en utilisant le cadre de travail sur les médicaments pour les maladies rares de cette province. Ce cadre de travail a été conçu dans le but d’évaluer les médicaments en fonction des meilleures preuves existantes et de recommander la couverture des produits pharmaceutiques selon les critères cliniques. Le régime paiera le coût de cinq médicaments pour des maladies rares précises :

  • l’Aldurazyme pour le traitement de la mucopolysaccharidose I, forme intermédiaire entre la maladie de Hurler et le syndrome de Scheie;
  • l’Élaprase pour le traitement du syndrome de Hunter;
  • l’Ilaris pour le traitement du syndrome périodique associé à la cryopirine;
  • le médicament Myozyme, pour le traitement de la maladie de Pompe;
  • le médicament Zavesca pour traiter la maladie Niemann-Pick de type C.

Les patients n’auront rien à débourser. Le régime devrait coûter au gouvernement environ d’un à quatre millions de dollars annuellement selon son utilisation.

Les intéressés peuvent se procurer un formulaire de demande en composant le 1-800-332-3692. Le régime commencera à accepter les demandes à compter du 1er août.

Afficher le communiqué au complet