Un médecin de Bathurst qualifie la réforme de

BATHURST – La Dre Edmonde Gionet, à Bathurst, qualifie la réforme de la santé du gouvernement Graham de « top secret » et de « génocide ». « Nous n’avons pas accès à l’information. La réforme a peu été décriée, alors que c’est un génocide déguisé. Le pire dans tout cela, c’est qu’il y a beaucoup de professionnels de la santé, d’administrateurs de la santé qui sont complices de cette réforme à cause d’intérêts personnels », a lancé la Dre Gionet. « On bafoue les Acadiens, on les empêche de parler. C’est la démocratie à zéro. Cette réforme n’est pas claire. C’est comme acheter un cochon dans un sac, pour moi. Deux réformes, les Acadiens en ont déjà eu assez. Nous ne sommes déjà pas revenus de la dernière réforme. Elle a fait des plaies dans toute la Péninsule Acadienne et dans les autres régies aussi. C’est diviser pour mieux régner », a-telle fulminé.
Le député fédéral d’Acadie-Bathurst, Yvon Godin, remet sous le nez du premier ministre Shawn Graham, sa ligne de pensée quand il était dans l’opposition et que les détracteurs de la réforme de l’ancien ministre de la Santé, Elvy Robichaud, fustigeaient le gouvernement. « Je me rappelle que lors d’une manifestation de 5000 personnes à Caraquet, Shawn Graham, qui était dans l’opposition, était sur la plateforme avec moi. Il accusait le gouvernement provincial (conservateur) de ne pas faire de consultations. Il disait à la population que
c’est inacceptable en démocratie d’avoir une réforme comme celle-ci, sans aucune consultation. Il disait que si jamais il était élu, il consulterait les gens. Et il a fait fi à cette promesse, une promesse qu’il a faite dans le nord de la province », s’est exclamé le député Godin.

Afficher le document au complet