Un maillon essentiel

M. X se présente à l’urgence avec une douleur intolérable à sa jambe droite, il fait de la fièvre et vomis

sans cesse. Il est référé au bloc opératoire et l’on explore les tissus de sa jambe. La technologiste de garde en microbiologie appelle le médecin le soir même et l’informe qu’il y a des cocci en chaînettes dans le liquide prélevé de sa jambe. Une bactérie mangeuse de chair est diagnostiquée.

 

Mme Y revient d’un séjour dans le Sud. Moins d’une semaine après son atterrissage, elle frissonne de

façon incontrôlable. Elle se rend à l’urgence en pleine nuit. Des frottis sanguins sont examinés minutieusement par une technologiste. Celle-ci y découvre de nombreux parasites dans les globules rouges et elle décrit au médecin une malaria sévère.

 

L’enfant Z tousse depuis hier et il respire rapidement. Le pédiatre est très inquiet de son état respiratoire. Un échantillon nasal est envoyé en urgence à notre laboratoire. La technologiste procède immédiatement à une détection moléculaire du virus de l’influenza et dès la quinzième minute, elle sait que le petit souffre de la grippe.

 

Voilà trois scénarios qui paraissent peut-être extraordinaires pour les non initiés, mais la vie de technologiste de laboratoire en microbiologie est telle. Le fonctionnement de notre laboratoire de microbiologie médicale et des maladies infectieuses dépend grandement de nos technologistes compétents, dévoués et passionnés par leur travail. Notre laboratoire emploie présentement de nombreux technologistes. Cette équipe de technologistes offre à la population des services spécialisés en bactériologie, virologie, mycologie, parasitologie, sérologie et microbiologie moléculaire.

 

Le travail de notre équipe de technologistes est un maillon essentiel dans la chaîne du service

médical. Que ce soit en urgence pour une méningite, une éclosion de rougeole ou une bactériémie qui

menace la vie d’un patient, le diagnostic des maladies infectieuses est assuré par le travail de ces personnes indispensables.