L’Université de Moncton prend position

18 février 2010

La direction de l’Université de Moncton dit qu’elle se sent interpellée par le débat sur la réforme de la santé au Nouveau-Brunswick, puisqu’elle joue un rôle important dans la formation en français dans ce domaine.

L’établissement demande au Nouveau-Brunswick de reconnaître le droit des francophones à des institutions homogènes en santé et de leur livrer des services spécialisés dans leur langue.

AUDIO –  Marc Poirier explique la prise de position de l’Université de Moncton.

Afficher le reportage au complet