L’Hôpital général de Grand-Sault inaugure ses nouveaux locaux

19 mars 2012

Grand-Sault, le 19 mars 2012 – Les patients de la région de Grand-Sault bénéficieront dorénavant d’un accès aux services hospitaliers dans des espaces plus grands et plus modernes qu’auparavant.

Les rénovations, qui avaient officiellement été annoncées le 14 juillet 2010, visaient les Soins ambulatoires, l’Imagerie médicale et le Laboratoire. Le réaménagement de ces services a permis d’en moderniser et d’en agrandir les locaux, qui se trouvent maintenant à proximité du Service d’urgence et de l’Unité multifonctionnelle. Dans le cadre de ce projet, on a aussi fait l’acquisition de nouvelles pièces d’équipement. Ce projet, étalé sur une période de deux ans, a été réalisé au coût de 6,2 millions de dollars.

« Le gouvernement est conscient qu’investir dans les infrastructures en soins de santé contribue à améliorer l’expérience des soins vécue par les patients », a déclaré la ministre de la Santé, Madeleine Dubé. « Ces investissements appuient l’établissement d’un système de soins de santé axé sur le patient, et ce, afin de mieux répondre aux besoins de la population et des collectivités locales. Ils sont des preuves de notre volonté à développer et à revitaliser le système de soins de santé de la province. »

Au total, plus de 5 500 pieds carrés d’espace ont été réaménagés afin d’accueillir les services de laboratoire et d’imagerie médicale. L’espace où se trouvait ces services, soit un total de 3 400 pieds carrés, a ensuite été rénové pour y ajouter une unité de procédures spéciales au services des soins ambulatoires. Cette nouvelle unité est dotée d’équipement à la fine pointe de la technologie. Le service des soins ambulatoires compte 24 différents services; 25 médecins spécialistes s’y déplacent régulièrement pour y offrir des services de consultation externe.

« Nous sommes heureux d’inaugurer les nouveaux locaux de l’Hôpital général de Grand Sault après des rénovations tant attendues. Nous travaillons toujours à améliorer nos infrastructures pour contribuer au bien-être des patients, car celui ci est notre priorité », affirme Stéphane Legacy, vice-président aux Services professionnels et diagnostiques.