L’excès d’activité physique peut être néfaste pour le bien-être des adolescents

L’excès d’activité physique pourrait s’avérer aussi néfaste que la sédentarité pour le bien-être des adolescents, selon une étude à laquelle ont notamment participé des chercheurs québécois.

Afficher le reportage au complet

Afficher le texte de l’Acadie Nouvelle