Les soins de santé en crise au Nouveau-Brunswick?

Dieppe, le 9 janvier 2020 – Égalité santé en français comme d’autres personnes croient que nous vivons une crise majeure dans les soins de santé au Nouveau-Brunswick. Cette situation aurait pu être moins catastrophique pour la population si les responsables de la gestion des soins de santé, depuis les 10 dernières années, avaient géré le système de façon efficace. Il est grandement temps que la population reprenne le contrôle de sa régie de santé avant qu’elle ne passe aux mains du privé comme c’est le cas déjà dans certains secteurs, tels que l’Extra-mural et Ambulance NB.

Égalité santé en français proclame pourtant depuis de nombreuses années que la structure actuelle mise en place dans le Réseau de santé Vitalité ne fonctionne pas. Que penser des nombreuses fermetures de services dans les hôpitaux en région rurale, des infirmières à bout de souffle, victimes d’une gestion de personnel désastreuse, des patients qui se disent inquiets, avec raison? Et que dire de nos jeunes qui souffrent de problèmes de santé mentale et qui devront attendre possiblement plus de 3 à 4 ans pour la mise sur pied d’un nouveau centre d’excellence ? Les décisions se prennent selon la crise du moment et ne sont pas planifiées. « Depuis trop longtemps maintenant, la gestion des soins de santé est gérée à court terme, le temps est venu de lever la tête et de voir un portrait clair de la situation et de mettre en place une structure organisationnelle proche du patient et des communautés », mentionne Dr Hubert Dupuis, président d’Égalité santé en français.

Égalité santé en français est profondément inquiet que le gouvernement actuel puisse avoir une compréhension des besoins essentiels de la population après une aussi courte gouvernance. Nous demandons donc au gouvernement Higgs d’écouter la population et les experts sur le terrain dans chacune des collectivités, afin de prendre des décisions éclairées et qui auront, ne l’oublions pas, un impact majeur non seulement sur le budget, mais sur toute la population du Nouveau-Brunswick, tant pour nos aînés que sur les prochaines générations. Les décisions prises dans les prochains mois devront être bien mûries pour éviter le désastre.

Égalité santé en français œuvre depuis 2008 pour le retour de la pleine gestion de la régie de santé Vitalité par le biais d’un conseil d’administration élu au suffrage populaire et indépendant du ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.