Les laboratoires d’hôpitaux adoptent un nouveau modèle d’agrément

27 mai 2011

FREDERICTON (CNB) – Tous les laboratoires d’hôpitaux du Nouveau-Brunswick obtiendront désormais leur agrément de l’Ontario Laboratory Accreditation. La ministre de la Santé, Madeleine Dubé, en a fait l’annonce aujourd’hui.

« Je tiens à rassurer tous les gens du Nouveau-Brunswick qu’ils peuvent avoir confiance dans les soins offerts par le système public de santé, a affirmé Mme Dubé. Nous avons choisi ce que nous croyons être le meilleur modèle dans le but d’assurer que les laboratoires qui effectuent les analyses d’échantillons des patients reçoivent un agrément conforme aux normes les plus élevées. »

L’adoption d’un nouveau modèle d’agrément découle d’une recommandation formulée par le juge Paul S. Creaghan dans le cadre de la Commission d’enquête sur les services de pathologie à l’Hôpital régional de Miramichi en 2008. Les recommandations du juge Creaghan avaient pour but de garantir la mise en place de mesures de protection adéquates pour assurer la qualité des services fournis par les hôpitaux du Nouveau-Brunswick.

Le juge Creaghan avait recommandé que le ministère de la Santé et les deux régies régionales de la santé établissent des normes d’assurance de la qualité. Le ministère, en collaboration avec les régies régionales de la santé, a choisi d’examiner les composantes des modèles d’agrément en vue de déterminer lequel répondrait le mieux aux besoins du Nouveau-Brunswick.

Un groupe ad hoc, mis sur pied en avril 2009, a étudié les diverses recommandations soumises par le juge Creaghan qui portaient sur le contrôle de la qualité. À la lumière des critères pondérés, le modèle de l’Ontario Laboratory Accreditation a été recommandé à l’unanimité comme étant le meilleur modèle d’agrément pour les laboratoires du Nouveau-Brunswick.

On s’affaire à l’heure actuelle à rendre les laboratoires conformes à ce nouveau modèle d’agrément. L’Ontario Laboratory Accreditation a remis un aperçu de son modèle au ministère de la Santé, à divers gestionnaires ainsi qu’aux représentants des laboratoires des régies régionales de la santé.

 

27-05-11