Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick tend la main aux médecins

Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick s’adresse directement aux médecins pour tenter de dénouer la crise sur le plafond des réclamations médicales.

Dans une lettre publiée aujourd’hui dans les quotidiens de la province, le ministre Hugh Flemming demande aux médecins de consentir à faire leur part pour assainir les finances publiques.

Le ministre explique notamment que son gouvernement doit retrancher 20 millions de dollars du régime d’assurance-maladie, et qu’il est possible de faire des économies sans imposer un plafonnement aux réclamations. Il invite les médecins à lui proposer des moyens d’y arriver.

Par ailleurs, la Société médicale du Nouveau-Brunswick a reçu l’appui de l’Association médicale canadienne et de toutes les sociétés médicales provinciales dans ce dossier.

Les médecins du Nouveau-Brunswick vont se réunir d’urgence, vendredi, pour discuter de cette question.

Afficher le document au complet