Le Conseil de la santé défend sa raison d’être

MONCTON – Réagissant au mémoire d’Égalité santé en français déposé la semaine dernière, le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick défend sa raison d’être.

Afficher le document au complet