Lancement du processus de consultation sur les médicaments génériques

20 juillet 2011

FREDERICTON (CNB) – Le gouvernement du Nouveau-Brunswick aimerait recevoir les suggestions concernant la façon de rendre les médicaments plus abordables et accessibles pour les familles de la province.

« Les Néo-Brunswickois s’attendent à obtenir des médicaments sur ordonnance abordables, a déclaré la ministre de la Santé, Madeleine Dubé. Ils s’attendent également à ce que les prix exigés ici soient comparables à ceux d’autres provinces et territoires . Nous devons nous assurer que nos programmes de médicaments sont viables, tant aujourd’hui qu’à l’avenir. »

Les médicaments génériques correspondent à une version abordable des médicaments de marque déposée. Ils sont fabriqués par des entreprises de médicaments génériques à l’expiration du brevet d’un médicament de marque déposée, et sont aussi sécuritaires et efficaces que ces derniers.

Les médicaments génériques ne font l’objet d’aucune réglementation nationale des prix. Depuis quelques années cependant, plusieurs provinces canadiennes, telles que la Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, l’Ontario, le Québec et la Nouvelle-Écosse, ont annoncé des changements dans le prix des médicaments génériques.

Au cours des dix dernières années, les dépenses du Plan de médicaments sur ordonnances ont plus que doublé et s’établissent à près de 190 millions de dollars pour 2011-12. En fait, le Nouveau-Brunswick paye plus pour les médicaments génériques que plusieurs autres provinces du Canada.

Dans le cadre du processus de consultation, les Néo-Brunswickois sont invités à faire la lecture du document Prix de médicaments équitables pour les Néo-Brunswickois, disponible sur le site Web du ministère. Ils pourront aussi y formuler leurs recommandations, en déposant un mémoire. Cette consultation du public se poursuivra jusqu’au 15 août 2011.

Au cours des prochaines semaines, des membres du personnel du ministère rencontreront aussi des pharmaciens et des propriétaires de pharmacie, des fabricants de médicaments, des grossistes et des assureurs privés afin de leur demander comment il serait possible d’obtenir de meilleurs prix pour les médicaments au Nouveau-Brunswick, tout en soutenant les services de pharmacie.

Les informations reçues seront compilées et analysées par le ministère de la Santé. Une recommandation sera ensuite préparée pour le gouvernement.

LIEN :

●    Ministère de la Santé : www.gnb.ca/santé

 

20-07-11