La grippe! Encore elle!

Afficher le texte au complet

Le billet d’aujourd’hui est écrit par Cheryl Yates, directrice, Direction du contrôle des maladies transmissibles au ministère de la Santé.

Nous voici en automne, une saison qui signale le grand retour de la grippe. Pas de panique : le vaccin antigrippal est lui aussi arrivé! Nous avons déjà discuté de cette maladie dans ce blogue. Ceux qui ont manqué notre précédent article le trouveront ici. Le site Web de Santé Canada est également très instructif et contient énormément d’information sur la grippe, le vaccin, les personnes qui devraient le recevoir et celles qui sont admissibles au vaccin gratuit.

La saison de la grippe est inévitable. Chaque année, partout dans le monde, des gens attrapent cette maladie. Au Canada, tous les ans, jusqu’à 25 % de la population qui peut en souffrir. La meilleure façon de se protéger et de protéger ceux qui nous entourent est de se faire vacciner et d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène personnelle. Le vaccin fait croire au corps qu’il a déjà eu la grippe. Le système immunitaire commence alors à le protéger contre le virus. Dix millions de doses de vaccin antigrippal sont administrées au Canada chaque année. Cela signifie qu’environ un tiers des Canadiens se font vacciner.

Certaines personnes pensent que le vaccin donne la grippe : c’est un mythe. Le vaccin ne peut en aucun cas transmettre la maladie. Il peut provoquer des réactions chez certains : douleur, rougeurs, enflure au point d’injection. Les personnes vaccinées peuvent également ressentir des symptômes tels qu’une fièvre légère, des maux de tête, ou des douleurs musculaires, mais le vaccin contre la grippe ne peut pas transmettre la grippe.

La plupart des personnes qui attrapent la grippe commencent à se rétablir une semaine à 10 jours après l’apparition des symptômes. Par contre, chez les personnes âgées, les jeunes enfants et tous ceux qui souffrent de problèmes de santé chroniques, la grippe peut être très grave et entraîne souvent des complications. Même si vous n’appartenez à aucune de ces catégories, vous connaissez probablement une personne à risque. Si vous attrapez la grippe, vous pouvez infecter des personnes qui vous entourent et qui vous sont chères. Les travailleurs de la santé, les fournisseurs de services de garde d’enfants et les contacts familiaux (parents, frères et sœurs et soignants de personnes à risque élevé d’infection) devraient bien évidemment se faire vacciner.

Santé Canada a récemment émis un avis de suspension temporaire pour l’un des vaccins contre la grippe utilisé dans tout le Canada, Agriflu. Il s’agissait d’une mesure de précaution. Santé Canada a depuis étudié ce vaccin et la suspension a été levée. Il a été conclu qu’Agriflu ne posait aucun problème de sécurité ou d’efficacité.

Vous trouverez ci-dessous d’excellentes ressources sur la grippe et le vaccin antigrippal, ainsi que des renseignements sur les groupes à risque élevé qui devraient être vaccinés.