Inquiétude pour le personnel médical

Le Bureau de direction d’Égalité santé en français (Égalité Santé) s’est réuni, par conférence téléphonique vendredi après-midi, pour discuter de sa grande inquiétude face à l’incertitude du personnel médical dans chacune de nos institutions de santé. Tous les intervenants se préparent et travaillent fort pour répondre aux nombreux défis de cette crise, mais ils le font sans connaître le plan global qui est encore en développement et ceci doit leur créer un sentiment d’insécurité.

Malgré les déclarations du Réseau de santé Vitalité, lors de son entrevue du 31 mars dernier, qui affirmait être prêt à affronter la crise du COVID-19, le gouvernement continue de marteler que leur plan sera présenté dans la prochaine semaine et qu’ils sont en discussions avec les réseaux de santé. Force est donc de constater que les plans ne sont pas prêts à être présentés. Le Réseau de santé Vitalité devrait donner l’heure juste à la population francophone du Nouveau-Brunswick. Le plan est en préparation et est évolutif et il n’est pas prêt à être présenté.

Égalité Santé constate également que dans cette gestion de la crise COVID-19, la bureaucratisation de notre système de santé entraîne de l’inefficacité. Pendant que les gestionnaires doivent se concentrer sur la préparation du plan de gestion de crise, ils ne peuvent être dans nos institutions de santé pour voir à la mise en œuvre des mesures de gestion de crise.

Égalité Santé demande depuis plusieurs années déjà, la mise en place de directions locales dans les hôpitaux ainsi que de directions de soins infirmiers et médicaux. Ceci permettrait à ceux-ci de mettre en place les mesures de gestion recommandée pendant cette pandémie. Être sur le terrain, permettrait aux directions de discuter et de rassurer le personnel et surtout de s’assurer de leur sécurité et de leur bien-être au quotidien. Le bien-être du personnel médical est la priorité pour que notre système de santé puisse passer au travers cette crise, mais aussi pour que notre système soit fonctionnel après la crise.

Nous demandons au Réseau de santé Vitalité de présenter à la population francophone leur plan ou du moins donner l’information telle qu’elle est actuellement, pour que la population et le personnel médical soient rassurés sur leur système de santé. Il est grandement temps que l’information circule de façon claire et précise. La transparence des informations véhiculées et les communications dans la langue du patient sont deux éléments essentiels pendant cette pandémie mondiale.