Gériatre unilingue: le gouvernement contrevient à sa propre loi

Les médias ont fait état depuis quelques jours de l’absence de services en français de la part du gériatre en service trois jours par mois, au
Centre de vieillissement de l’Hôpital régional de Campbellton. Depuis cette semaine, ce premier gériatre a un nouveau collègue gériatre, à plein temps, également unilingue anglophone.

Afficher l’opinion du lecteur au complet