Fredericton n’envisage pas d’abandonner un herbicide «probablement» cancérigène

MONCTON – Le gouvernement du Nouveau-Brunswick maintient le statu quo sur l’utilisation de l’herbicide glyphosate, malgré le fait que le produit a récemment été classé «cancérigène probable» par une agence de l’Organisation mondiale de la Santé.

Afficher le reportage au complet

2015 04 01 Fredericton n’envisage pas d’abandonner un herbicide «probablement» cancérigène _ Acadie Nouvelle