Fermeture du centre Shepody : où iront les cas lourds ?

À quelques semaines du changement de vocation prévu au Centre de rétablissement de Shepody, qui offre des traitements en santé mentale aux prisonniers, on ne sait toujours pas ce qu’il adviendra de certains cas lourds qui y sont traités, notamment les prisonniers considérés non criminellement responsables en raison de leur état mental.

Afficher le reportage au complet