Favoritisme et copinage

le lundi 2 septembre, 2013

Par Roger F Cormier
Beresford

J’ai été fort impressionné par les commentaires du 29 août 2013 de monsieur Roger Ouellette concernant les déboires de la Société Radio-Canada. Je cite «la société d’État ferait une trop grande place à Montréal et pas assez aux régions, y compris celle de Québec».
Nous avons dans les provinces de l’Atlantique une société, celle de Radio-Canada Moncton qui se prend pour un petit Montréal.
Radio-Canada Moncton accorde du temps d’antenne uniquement à la campagne de l’Arbre de l’espoir de la Fondation Hôpital Dr-Georges-L.-Dumont au détriment des huit autres fondations du nord de la province. Il est juste d’insinuer que les autres fondations sont nettement désavantagées par une telle inégalité de temps de diffusion.
En quel honneur la Société Radio-Canada Moncton (petit Montréal) accorde-t-elle la priorité à l’Arbre de l’espoir? La section Pointe-aux-Pères de la SANB a vivement dénoncé le traitement préférentiel qu’alloue la SRC Moncton à l’Arbre de l’espoir.
Les dirigeants de la Société Radio-Canada Moncton (petit Montréal) devraient rendre des comptes aux communautés du nord de la province du Nouveau-Brunswick et être immédiatement rappelés à l’ordre pour avoir agencé le favoritisme et le copinage à l’Arbre de l’espoir.

Voir le texte au complet