COMMUNIQUÉ Égalité Santé réclame des changements à la Loi sur les régies régionales de santé

Dieppe, le 19 novembre 2014 – Égalité Santé en Français demande au gouvernement de Brian Gallant de modifier la Loi sur les régies régionales de santé pour respecter les droits de la communauté acadienne et francophone. Égalité Santé demande au gouvernement de s’assurer que tous les membres du Conseil d’administration de la régie Vitalité soient élus par la population lors des élections au niveau des régies de santé en 2016.

De plus, Égalité Santé réclame pour la régie les droits de gestion et gouvernance prévus selon la Charte canadienne des droits et libertés. Selon le président d’Égalité Santé, Dr Hubert Dupuis, les membres du Conseil d’administration doivent avoir le pouvoir de choisir leur président ou leur présidente ainsi que de faire l’embauche de la direction générale de la régie et de renvoyer celle-ci.

Actuellement le président du Conseil d’administration de la régie de santé Vitalité et sa direction générale sont nommés au bon gré du ministre de la Santé, ce qui va à l’encontre des droits de la communauté acadienne et francophone.

Il est inacceptable selon Dr Dupuis que le ministre choisisse la présidence du Conseil d’administration et la direction générale de la régie ou qu’il nomme des membres du Conseil d’administration. Ce n’est pas cela avoir la gestion et la gouvernance de ses institutions. Les Acadiens et les Francophones ont droit à la gestion et à la gouvernance de leurs institutions et nous la voulons!