COMMUNIQUÉ Égalité Santé en Français dénonce le renvoi du PDG du réseau de santé Vitalité

Égalité Santé en Français (ÉSF) dénonce le renvoi PDG du réseau de santé Vitalité qui a eu lieu le 21 novembre dernier. Selon le Dr Hubert Dupuis, président d’ÉSF, il s’agit là d’une violation des droits de la communauté francophone par le ministre de la Santé.

Pour Égalité Santé, la communauté francophone a le droit de gestion et de gouvernance de ses institutions et le réseau de santé Vitalité en est une. Ce droit de gestion et de gouvernance est reconnu dans la Charte canadienne des droits et libertés et par la Loi reconnaissant l’égalité des deux communautés linguistiques officielles au Nouveau-Brunswick.

Le ministre de la Santé ne peut pas bafouer les droits de la communauté francophone de telle façon. L’embauche et le renvoi du PDG du réseau Vitalité, peu importe la personne, doivent relever du Conseil d’administration de la régie Vitalité.

Égalité Santé en Français croit que les récentes décisions du réseau Vitalité d’affirmer son caractère linguistique francophone ainsi que sa position de demander à FacilicorpNB de respecter cette caractéristique linguistique ont dérangé les fonctionnaires du ministère et les dirigeants de FacilicorpNB.

Quant à l’argument sur le refus du réseau Vitalité de collaborer à l’amélioration des résultats sur la santé des citoyens, il est tout à fait erroné. Pour ce qui est des résultats au niveau de l’efficacité et de l’efficience, il faut savoir que seul le réseau Vitalité a eu un surplus au cours de la dernière année alors que le réseau Horizon a un déficit qui a été comblé par le ministère. Ce fait nous a été confirmé par le sous-ministre, Tom Maston, lors d’une rencontre avec ÉSF le 27 juin 2014.

Devons-nous conclure qu’il y a des standards différents pour le réseau Vitalité et le réseau Horizon et que le réseau Vitalité qui est le réseau francophone ne peut pas affirmer son caractère francophone dans la seule province canadienne officiellement biculturelle et bilingue

La lettre du ministre Boudreau est pour Égalité Santé en Français de l’ingérence de la part du ministre. Nous avions dénoncé ce genre d’ingérence au début de la semaine dernière dans un communiqué en date du 19 novembre.

Comme Francophones et Acadiens, nous avons le droit de gérer et de gouverner nos institutions y compris nos institutions de santé qui sont un élément essentiel dans le développement et l’épanouissement de la communauté linguistique minoritaire et qui doivent répondre aux besoins particuliers de la communauté francophone et acadienne affirme le président d’Égalité Santé, Dr Dupuis.

Pour Égalité Santé, ce renvoi est une erreur et nous demandons que le ministre réinstalle immédiatement monsieur Rino Volpé dans ses fonctions de PDG du réseau de santé Vitalité.

De plus, Égalité Santé demande au Premier ministre d’intervenir dans le dossier et de s’assurer que les droits de la communauté francophone soient respectés

 

-30-