Égalité Santé en français a comparu devant le Comité sénatorial permanent des langues officielles

Dieppe- le 10 avril 2017 —  Égalité Santé en français (ÉSF) a accepté avec entrain de se présenter devant le Comité sénatorial permanent des langues officielles en ce début de semaine  à Ottawa. ÉSF a été appelé par le Sénat à faire connaître ses revendications au niveau de la gouvernance et de la gestion, des services cliniques et non-cliniques dans le système de santé.

« Nous avions bien l’intention de démontrer que même si notre gouvernement provincial a des obligations constitutionnelles, il n’arrive pas à les respecter en santé. » a relevé le président d’Égalité Santé, Dr Hubert Dupuis. Plusieurs lacunes sont là pour le prouver ajoute-t-il.

 

Pour Égalité Santé en français, il faut saisir cette occasion pour sensibiliser la Chambre haute du Canada au fait que les obligations constitutionnelles du gouvernement du Nouveau-Brunswick ne sont pas respectées. Le gouvernement fédéral, comme garant de la Constitution canadienne, a les leviers pour s’assurer que les droits de notre communauté linguistique minoritaire soient respectés, notamment par le biais de son financement en santé.

La présentation d’Égalité Santé devant le Comité sénatorial a eu lieu aujourd’hui,  le 10 avril à 18 heures ( heure de l’Acadie).

2017 04 10 Présentation ÉSF CSPLO