Des pesticides utilisés au N.-B. classés «cancérigènes probables» par l’OMS

MONCTON – Le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement provincial d’interdire l’herbicide «glyphosate». L’ingrédient actif des produits Roundup et Vision a été classé «cancérigène probable» par une agence de l’Organisation mondiale de la santé.

Afficher le rep2015 03 25 Des pesticides utilisés au N.-Bortage au complet