UN DÉPUTÉ LIBÉRAL NE S’OPPOSE PAS À UNE RÉGIE BILINGUE

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé ne ferme pas la porte à la création d’une seule régie régionale de la santé bilingue. La suggestion de la présidente du Conseil des syndicats des hôpitaux, Norma Robinson, de fusionner les deux régies pour économiser de l’argent a fait bondir bon nombre de représentants de la société civile acadienne la semaine dernière.

Pourtant, le député libéral de Miramichi-Baie-du-Vin, Bill Fraser, a affirmé hier qu’il désirait continuer à consulter la population sur cette question avant de se prononcer. M. Fraser est membre du Comité permanent des soins de santé qui mène une série d’audiences publiques dans la province en ce moment.

Bill Fraser a noté que même si la ministre de la Santé, Madeleine Dubé, a refusé d’emblée d’envisager l’option d’une seule régie bilingue, d’autres l’ont déjà fait, dont l’actuelle ministre de l’Environnement, Margaret-Ann Blaney. Le député Fraser a dit qu’il continuerait à interroger sur cette question tous les intervenants qui défileront devant le comité permanent au cours des prochaines semaines. À Moncton, hier, les représentants d’Égalité santé en français, de l’Association acadienne et francophone des aînées et aînés du N.-B. et de la Société des enseignants retraités francophones du N.-B. se sont tous vivement opposés à l’idée d’une seule régie bilingue.