Déclaration sur le congédiement de l’ancienne médecin-hygiéniste en chef

Aujourd’hui, le Nouveau-Brunswick n’a plus de médecin-hygiéniste en chef. J’ai écrit une lettre ouverte au ministre de la Santé afin d’exprimer la vive préoccupation de médecins du Nouveau-Brunswick à la résiliation de l’ancienne médecin-hygiéniste en chef. Nous estimons que c’est une fin peu glorieuse pour le travail de l’ancienne médecin-hygiéniste en chef, dont les efforts ont été reconnus publiquement par des prix.

Nous communiquerons avec l’ancienne médecin-hygiéniste en chef de façon imminente, comme nous l’avons déjà fait au cours des plusieurs dernières semaines.

Les médecins du Nouveau-Brunswick appuient tout collègue qui soulève un problème dans l’intérêt de la sécurité des patients ou la promotion de la santé. Si toute partie de notre travail suggère que notre ancienne médecin-hygiéniste en chef a été congédiée en raison d’une opinion scientifique ou médicale, nous protesterons une telle décision avec toute la détermination possible.

Afficher le document au complet

Lettre ouverte

Open-Letter-Minister-Boudreau-Dec-8-15-Fr