De mauvaises accomodations

le lundi 1 avril, 2013

Par Nicole Cormier
Bathurst

Ma mère fut récemment hospitalisée au 4e plancher de l’Hôpital de Bathurst, les soins qu’elle a reçus furent irréprochables de la part des médecins et du personnel dévoué, mais ce qui me dérange concernant son séjour à l’hôpital c’est l’accommodation dont bénéficient les patients sur ce plancher. Ainsi une chambre conçue pour quatre patients, accueille cinq patients dans un espace très restreint. Aucun endroit n’était disponible pour que ma mère puisse s’asseoir. Elle a donc été obligée de passer toute son hospitalisation (12 jours) dans son lit sans pouvoir s’installer au fauteuil une seule fois! Il n’y avait pas assez de place dans la chambre. Dans la très petite toilette, cinq bassines hygiéniques étaient installées pêle-mêle sur le mur et la plupart dégageaient une forte odeur d’urine. Pourquoi est-il possible que cette situation perdure dans un hôpital dit moderne? Je n’ai jamais vu ça ailleurs! Ces personnes âgées ont payé des taxes toute leur vie pour finalement être traitées comme du bétail dans une grange. Des numéros, rien de plus. Dans la chambre de ma mère, une charmante dame fut ainsi changée de place six fois en une semaine pour se retrouver dans un lit au milieu de la chambre. Ses affaires personnelles étaient sur le plancher, faute d’espace. Allô la propreté! Je crois qu’il y a un gros manque d’organisation dans cet hôpital. Qu’ils mettent leurs priorités au bon endroit.