Bactérie C. difficile : le réseau de santé Vitalité dévoile les statistiques

26 mars 2013

Après le réseau de santé Horizon, c’est au tour du réseau de santé Vitalité de rendre publiques les données annuelles sur les cas d’infection à la bactérie C. difficile au Nouveau-Brunswick.

La régie de santé n’a révélé que les chiffres pour l’hôpital Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton.

La plupart des données ont été supprimées pour des « raisons de confidentialité », a indiqué le réseau de santé Vitalité.

Une trentaine de cas ont été répertoriés entre juillet et novembre. Sept cas ont été déclarés en juillet, 8 en août, 7 en septembre et 7 en novembre.

De son côté, le réseau de santé Horizon a révélé ces chiffres vendredi dernier.

Les deux régies de la santé avaient d’abord refusé de révéler cette information, à la suite d’une demande de la CBC en vertu de la Loi de l’accès à l’information.

Une première demande avait été faite auprès du ministère de la Santé, en janvier, après qu’unménage en profondeur ait été effectué à l’hôpital Dr-Georges-L.-Dumont pour prévenir des cas d’infection à la bactérie C. difficile chez les patients.

Les deux régies comptent désormais publier ces chiffres sur une base annuelle, comme le font plusieurs autres provinces.