Améliorations de la prestation des soins de santé dans la Péninsule acadienne

6 janvier 2012

HIPPAGAN (CNB) – Une démarche coopérative tenant compte des forces régionales permettra d’améliorer la prestation des soins dans la Péninsule acadienne, a déclaré, aujourd’hui, la ministre de la Santé, Madeleine Dubé.

« Notre gouvernement est résolu à assurer aux résidents de la Péninsule acadienne un accès à des soins de santé primaires et d’urgence sécuritaires et de grande qualité, a affirmé Mme Dubé. L’annonce d’aujourd’hui soutient l’approche péninsulaire à la prestation de services de santé et fait fonds sur les forces régionales de base actuelles de prestation de soins d’urgence à Tracadie-Sheila et de la prestation de soins de santé primaires à Lamèque. »

Le ministère de la Santé continuera à soutenir l’Hôpital de Tracadie-Sheila dans la prestation de ses services en tant que principal service d’urgence dans la région en améliorant l’équipement.

L’Hôpital et Centre de santé communautaire de Lamèque représente un modèle dans la prestation de soins de santé primaires au Nouveau-Brunswick. Le ministère collaborera avec la régie de la santé et la collectivité afin d’améliorer et de mettre à profit ce modèle dans la région.

Le service d’ambulance sera rétabli à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Caraquet ce printemps, soutenant ainsi les 30 000 visites à l’urgence que cet établissement reçoit chaque année.

« Les investissements dans la prestation de soins de santé ne peuvent être réalisés indépendamment l’un de l’autre, a affirmé Mme Dubé. Je suis convaincue que cette approche coopérative renforcera la prestation de services de santé de qualité pour tous les résidants de la Péninsule acadienne. »

« Nous sommes satisfaits de l’annonce que la ministre de la Santé a faite aujourd’hui », a dit le président-directeur général du Réseau de santé Vitalité, Joey Caissie. « Ce processus nécessite une diligence raisonnable, et nous reconnaissons l’engagement et les efforts de bon nombre de gens en vue d’assurer la prestation de soins de santé primaires de qualité à la population de la Péninsule acadienne. »

Le Réseau de santé Vitalité effectuera quelques modifications mineures aux locaux existants et s’assurera de recruter les professionnels de la santé compétents nécessaires pour réaliser ces changements.

« L’annonce d’aujourd’hui ne pourrait être possible sans l’engagement des médecins à travailler en équipe et à coordonner leurs horaires afin d’être en mesure d’offrir des services d’urgence dans deux établissements, a affirmé Mme Dubé. Nous ne pourrions tout simplement pas y arriver sans leur participation. »

06-01-12