Définition de CHU

Les CHU se définissent par leur triple mission de soins, d’enseignement et de recherche-innovation auxquelles s’ajoutent des actions de prévention, d’éducation en santé, d’assistance médico-sociale, de coopérations régionale, interrégionale et internationale et des interventions humanitaires.

Soins : Etablissements publics administratifs, les 29 CHU réalisent plus du tiers de l’activitéhospitalière. Ils comptabilisent 3,3 millions de passages en urgence, près de 4 millions de personnes hospitalisées et 12 millions de consultations.Hôpitaux de référence, d’appel, d’expertise et de prise en charge des maladies rares mais aussi hôpitaux de proximité ouverts sur leur environnement, les CHU proposent une offre complète de soins d’excellence à l’ensemble de la population, dans toutes les spécialités médicales et chirurgicales. Les CHU gèrent aussi des centres de médecine légale, des centres anti-poison, des structures médico-sociale (permanence d’Accès aux Soins de Santé, enfance maltraitée…). Garants du principe républicain d’égalité devant l’accès aux soins, les CHU mettent en place des consultations avancées et animent des réseaux. Enfin,les CHU assurent les grands secours en cas de catastrophe naturelle, d’accident ou d’attaque.Leurs équipes réunissent les plus hautes compétences médicales et scientifiques et contribuent au rayonnement mondial de ces établissements. Leurs plateaux techniques sont dotés des tout derniers équipements de pointe. Premiers promoteurs institutionnels de recherche médicale en France, les CHU développent les pratiques diagnostiques et thérapeutiques innovantes.

Enseignement : En coopération avec les 40 facultés de médecine et les 16 facultés d’odontologie, les CHU assurent la formation médicale de 91 000 étudiants et internes.Quant à leurs 276 écoles spécialisées, elles préparent 26 000 élèves aux métiers de soignants, de cadres de santé, de techniciens de laboratoires et de cadres de santé.

Recherche : Les CHU se sont dotés de structures de gestion et d’expertise dédiées à la recherche hospitalière : 625 équipes labellisées en 2005 (universitaires et EPST), 132 centres de référence des maladies rares, 60 Instituts Fédératifs de Recherche, 31 centres d’investigation, 11 unités de recherche clinique, 86 structures d’aide et de conseil aux investigateurs, 8 centres techniques de recherche et de soins. Chaque année ils mènent en moyenne 531 nouveaux programmes hospitaliers de recherche clinique.

Innovation : Résultat de l’engagement des CHU dans la recherche, les CHU déposent en moyenne 235 brevets par an. En 2002, ils se sont portés promoteurs de près d’un millier de protocoles, pour un engagement financier de 60,6 millions d’euros1.

Effectif : Très grosses entreprises de service public, les CHU figurent parmi les principaux employeurs de la ville voire du département ou même de la région. Ils emploient 34 % des effectifs médicaux et non médicaux des établissements publics de santé : 300 000 personnels équivalents temps plein dont 31 000 praticiens.1Source : enquête nationale Légibio 2 – Fédération Hospitalière de France – 2003

Afficher le texte au complet